Des robots à adopter

Publié le 20/09/2016
Luxemburger Wort

(pso) – Elle avait annoncé le lancement d’une nouvelle Fintech assimilable à un robo-advisor (ou robot-conseiller) à l’occasion de la dernière conférence Alfi-Nicsa. Un an plus tard, la société d’origine belge Gambit est en passe d’obtenir son agrément de gérant de fortune pour enfin lancer la commercialisation de sa solution digitale d’investissement: Birdee. Il y a quelques jours, la jeune pousse basée au Technoport de Belval, Investify, éditrice d’un logiciel de robo-advising obtenait également sa licence de la part du ministère des Finances. Cette double actualité ne doit cependant pas laisser croire à un dynamisme débridé et générer une béate euphorie. Gambit et Investify sont (à notre connaissance) les deux seules sociétés luxembourgeoises à se lancer sur le marché des robo-advisors.

Consulter l’article

Partager