Comment une technologie de pointe ouvre l’accès à de nouveaux services d’investissement intelligents ?

Les néobanques avant-gardistes se tournent vers les technologies de pointe pour proposer à leurs utilisateurs des solutions d’investissement sur mesure, tout en créant de nouvelles sources de revenus.  

Investir, c’est avoir la possibilité de modeler votre avenir financier et, ce faisant, d’avoir une petite influence sur l’économie qui vous entoure. Le capital-investissement et le capital-risque sont malheureusement traditionnellement inaccessibles au commun des mortels. Toutefois, les dernières avancées technologiques et les solutions d’investissement innovantes redéfinissent actuellement les contours de la clientèle ayant accès à la gestion de patrimoine.  

Mais qu’est-ce qui a rendu cela possible ? Et quelles opportunités cette évolution représente-t-elle pour les néobanques ?  

La clientèle s’habitue à effectuer ses opérations bancaires sur Internet et utilise des applications pour accéder aux services bancaires traditionnels. La nette amélioration de l’accessibilité en ligne, les technologies intelligentes et le développement de fonctionnalités logicielles beaucoup plus performantes ont permis d’offrir une expérience client plus intuitive. Grâce aux avancées des solutions technologiques, comme l’application d’investissement et de trading Robinhood et l’application d’investissement et d’épargne de Betterment, deux entreprises basées aux États-Unis, les services d’investissement sont désormais accessibles à une clientèle plus large qu’auparavant. 

Les opérateurs existants sont contestés 

Les clients ne sont pas les seuls à ressentir les effets d’un accès plus aisé à l’investissement et à la gestion de patrimoine. Les néobanques et banques « challengers » défient les opérateurs historiques sur le segment des services bancaires traditionnels sans avoir besoin d’agences locales. Cette tendance remet en question les pratiques habituelles des banques historiques qui dominent le paysage de l’investissement.  

Les néobanques donnent un coup d’accélérateur à la banque en ligne 

De nombreux clients se sont tournés vers les services bancaires en ligne pour beaucoup grâce à la grande disponibilité des applications bancaires pour smartphones. Séduits par la commodité et la rapidité des applications bancaires mobiles pour effectuer des transactions financières, les clients ont tout d’abord délaissé les services bancaires en agence – et même les sites web accessibles depuis leur ordinateur de bureau. Qui plus est, à mesure qu’ils apprennent à effectuer toutes leurs opérations bancaires via leur smartphone, tablette ou ordinateur, les clients se tournent de plus en plus vers les néobanques exclusivement présentes en ligne. 

Les services d’investissement suivent de près 

Maintenant qu’ils peuvent satisfaire leurs besoins bancaires immédiats en ligne et de n’importe où (vérification du solde, virements entre comptes et paiements, par exemple), les clients portent leur attention sur leurs projets financiers à plus long terme, notamment l’épargne et l’investissement, afin d’atteindre leurs objectifs financiers et de planifier leurs finances (voir ci-dessous).  

C’est là qu’interviennent néobanques et fournisseurs de logiciels intermédiaires financiers pour créer des services d’investissement intégrés qui peuvent facilement être ajoutés aux applications bancaires mobiles existantes ou être développés sous la forme de solutions autonomes. 

Les solutions fintechs spécialisées – telles que les robots-conseillers – ciblent les services d’investissement. Combiner technologies, gestion de portefeuille, exigences réglementaires et fiscalité est leur cœur de métier. Grâce aux produits proposés par des éditeurs de logiciels intermédiaires fintechs innovants, tels que le robot-conseiller en marque blanche de Bambu, les banques challengers et les nouveaux acteurs peuvent aisément compléter leur offre et proposer à leurs clients des services d’investissement et de portefeuille. 

Qu’est-ce qui explique le succès des services d’investissement intelligents auprès des nouveaux clients et clients existants ? Ces outils réunissent, dans une application offrant une expérience utilisateur exceptionnelle, des informations sur les marchés, des conseils, et l’aide et le soutien dont les utilisateurs ont besoin pour prendre des décisions d’investissement judicieuses.  

Les applications d’investissement permettent aux utilisateurs d’atteindre leurs objectifs financiers facilement (et même agréablement) : 

  • Fonctions interactives de fixation d’objectifs par l’utilisateur,  
  • Tendances de marché, analyses et fonctions de suivi du portefeuille,  
  • Frais et coûts transparents,  
  • Composition détaillée des fonds d’investissement,  
  • Portefeuilles d’investissement personnalisables,  
  • Ouverture et gestion rapides et transparentes des comptes,  
  • Plus – naturellement – de nombreuses options d’aide à la clientèle, notamment chat dans l’application, assistance par e-mail et même appels vidéo en ligne dans certains cas. 

Les néobanques veulent étendre leurs services bancaires traditionnels (paiements, cartes de crédit, taux de change, etc.) aux investissements. Grâce à l’association de solutions innovantes et de fonctionnalités personnalisées, les applications d’investissement et les éditeurs de logiciels intermédiaires qui les développent, contribuent à asseoir la position des néobanques parmi les acteurs qui ouvrent la planification du patrimoine à une plus large clientèle. Qui plus est, cette tendance offre de nouvelles opportunités de sources de revenus aux banques challengers qui sont prêtes à proposer ces services à leurs clients. 

Les services d’investissement complètent l’offre existante des néobanques 

Parallèlement à leurs stratégies de conquête de nouveaux clients, les néobanques se développent, évoluent avec leurs utilisateurs et déploient de nouveaux services d’investissement pour répondre aux besoins financiers de leurs clients. Lorsque les banques challengers et les néobanques lancent leur activité, elles proposent généralement des produits et services standard à des prix compétitifs pour attirer des clients – par exemple, des frais de tenue de compte courant peu élevés, des cartes de paiement et de crédit concurrentielles et une application simple à utiliser. Mais, à mesure que leurs clients se familiarisent avec leur nouvelle application bancaire, leurs préférences, leurs besoins et leurs attentes changent.  

Ainsi, pour offrir des services d’investissement, néobanques et banques challengers intègrent l’agilité à leurs systèmes afin d’écouter les retours et de proposer de nouveaux services pour évoluer avec leurs clients. Pour ce faire, elles nouent des partenariats stratégiques avec des éditeurs spécialisés dans les logiciels intermédiaires fintechs (tels que les robots-conseillers) pour commercialiser de nouveaux produits plus rapidement et en dépensant moins qu’en les développant en interne. 

Le bon service au bon moment 

L’état d’esprit des clients est très différent à chaque étape du cycle de développement du patrimoine. Pour avancer avec vos clients, il est indispensable de les écouter et d’être réactifs face à l’évolution de leurs besoins et de leur position dans leur cycle de gestion de patrimoine. En clair, il faut fidéliser les clients et diversifier vos services lorsque les clients passent de la phase d’épargne à la phase d’investissement.  

L’âge compte 

Pour accompagner vos clients dans le passage d’une phase à une autre – et offrir ainsi de nouvelles opportunités de gestion de patrimoine à une clientèle plus étendue – il est important d’anticiper et de comprendre la réflexion et les besoins spécifiques de vos clients à chaque étape importante. Les banques en ligne attirent surtout les membres de la génération Z et de la génération Y : des utilisateurs férus de technologie qui s’engagent dans leur cycle de gestion de patrimoine ou en ont franchi les premières étapes. Les banques challengers proposent des mesures incitatives attractives pour fidéliser leur clientèle, telles que des taux compétitifs, des virements faciles et une analyse des habitudes de dépenses des clients.  

Une fois que ces clients sont prêts à passer à des services d’investissement basés sur les données, leur banque en ligne peut leur proposer proactivement des services d’investissement sur mesure répondant à leurs besoins spécifiques, tels que des placements éthiques et respectueux de l’environnement. 

Qu’apportent les néobanques en ligne à leurs clients ? 

  • Une solide offre pour les principales activités bancaires (virements, épargne, suivi des dépenses, par exemple) sur laquelle elles s’appuient pour passer aux services d’investissement et de gestion de portefeuille, 
  • Une relation de confiance qui fidélise les clients, permettant ainsi aux néobanques de rester compétitives et d’augmenter leurs parts de marché, 
  • Une quantité d’informations adaptée pour faire de bons choix d’investissement, ce qui se traduit par une meilleure adhésion, une hausse du chiffre d’affaires et une fidélisation accrue des clients, 
  • Une amélioration de la position financière dans la durée grâce aux services d’investissement, 
  • Une autonomisation et un meilleur contrôle de leur épargne et de leurs investissements.
     

Les néobanques qui évoluent avec leur clientèle au fil du temps ont intérêt à proposer davantage de services aux mêmes clients à mesure que leur situation financière s’améliore et qu’ils passent d’une phase de gestion de leurs finances quotidiennes à une démarche d’épargne et enfin d’investissement. 

Le conseil personnalisé en investissement lance le mouvement 

Pour la plupart des personnes, la gestion de patrimoine devient trop complexe pour que les clients puissent y participer activement et gérer efficacement leurs investissements par eux-mêmes. Informations sur le marché, risques asymétriques, options de diversification : les facteurs sont tout simplement trop nombreux pour qu’un investisseur occasionnel puisse s’y retrouver. C’est alors que les investisseurs se tournent habituellement vers des professionnels de confiance pour prendre des décisions d’investissement en leur nom.  

De l’investissement physique à l’investissement numérique 

Aujourd’hui, à l’ère de l’IA, de l’automatisation, des interfaces utilisateur intuitives et des comportements prédictifs des utilisateurs, ce niveau d’assistance personnalisée en matière d’investissement peut désormais être fourni aux clients via des applications pour smartphones, afin qu’ils puissent bénéficier de services équivalents sans devoir quitter leur canapé.  

Les robots-conseillers sont l’une des principales innovations qui alimentent cette tendance. Ils exploitent les atouts du big data et de l’automatisation pour offrir des conseils financiers et gérer les actifs des clients avec un minimum de supervision humaine au niveau du back-end, voire sans aucune supervision. Les néobanques sont idéalement placées pour créer des produits plus performants, car elles digitalisent la gestion de portefeuille en back-office et adoptent des solutions telles que les applications d’investissement en marque blanche. 

Ainsi, lorsqu’un client est prêt à investir, le robot-conseiller recueille des informations sur sa situation financière et ses objectifs, puis les utilise pour faire des recommandations et investir automatiquement ses fonds dans le produit qu’il a choisi.  

Les néobanques font référence sur le segment des services d’investissement intelligents 

L’alliance de technologies innovantes et du souhait des clients de pouvoir gérer leurs finances via leur smartphone a ouvert des possibilités d’investissement à une clientèle plus large que jamais. Les banques challengers sont en première ligne dans ce domaine, car elles possèdent l’agilité nécessaire pour répondre aux besoins de leurs clients et leur proposer des services d’investissement de pointe. En choisissant les bons partenaires, elles peuvent par ailleurs y parvenir avec un investissement minimal et sans projets de mise en œuvre trop complexes. 

Les solutions de libre-service telles que les robots-conseillers peuvent facilement être intégrées aux applications bancaires existantes. Les banques challengers qui adoptent cette stratégie établissent de nouvelles normes d’excellence dans le secteur, attirent l’attention des premiers utilisateurs et se taillent la part du lion en ce qui concerne les clients et le potentiel de croissance. 

Rendez-vous sur notre page « wealth as a service » pour savoir comment intégrer facilement notre robot-conseiller à votre application afin de proposer des produits d’investissement à vos clients actuels.